Le précompte immobilier en clair


Niveau d'utilisateur 1
Badge +1
Chaque propriétaire d'un bien immobilier (maison, terrain) paie un précompte immobilier. Mais comment est-il calculé exactement?

Pour l'achat d'une habitation, mieux vaut ne pas se limiter à chercher un crédit habitation intéressant. Chaque année, toutes sortes de frais et de taxes viennent en effet s’ajouter, parce que vous êtes propriétaire d’un bien immobilier. Un de ces frais annuels est le précompte immobilier (PI), un impôt que vous payez sur votre propriété. Mais comment le PI est-il calculé, et quelles sont les réductions possibles?

Un exercice de calcul régional
Le précompte immobilier est un impôt régional. Autrement dit, on applique un tarif différent en Flandre et à Bruxelles. Pour le calcul du PI, on se base sur le revenu cadastral (RC) (revenu immobilier fictif). L’impôt de base du PI dépend de la région dans laquelle vous habitez. Sur cet impôt de base, les provinces et communes peuvent encore percevoir des centimes additionnels (un supplément d’1% sur un certain tarif). Ce tarif est recalculé chaque année.

Qui paie le précompte immobilier?
La règle standard est que le propriétaire du bien au 1er janvier paie le PI pour toute l'année. Dans la pratique, lors d'une vente, le notaire peut répartir le coût du précompte immobilier, afin que le nouveau propriétaire se charge du nombre de mois restants après le transfert de propriété. Le précompte immobilier ne peut en aucun cas être répercuté à un éventuel locataire.

Réduction
Le précompte immobilier peut représenter une fameuse partie du budget. Mais dans certains cas, vous pouvez bénéficier d'une réduction. Plus d’infos via ce lien.

Les conditions d'une réduction sont définies au niveau régional. Toutes les réductions ne sont pas appliquées automatiquement, et une demande spécifique peut être nécessaire.
Pour une habitation donnée en location, cela peut être le locataire qui bénéficie de la réduction. Si le PI est réduit en raison d'une réduction adressée à l'occupant, à savoir le locataire (par exemple, nombre d'enfants à charge, membre de la famille souffrant d’un handicap...), le locataire peut déduire la réduction du montant du loyer. Aussi bien le propriétaire que le locataire peuvent demander une réduction.

Si vous envisagez d'acheter une habitation, approfondissez la question du précompte immobilier!

0 réaction

Soyez le premier à réagir!

Votre réaction