Quid si... je décède avant que notre maison soit remboursée ?


Niveau d'utilisateur 1
Badge
Where's my wife and family ? What if I die here ? Vous vous souvenez de la chanson You can call me Al de Paul Simon ? Malheureusement, quand on parle de l’assurance solde restant dû, il faut aborder le sujet...

Crédit habitation ? C’est fait !
Vous êtes jeune et vous voulez une maison. Et, à moins que quelqu'un dans votre famille n’ait eu beaucoup de chance au Lotto, vous allez sans doute contracter un crédit habitation (à votre tante snob, vous parlerez bien sûr de ‘prêt hypothécaire’) d’une durée de 15, 20 ou même 25 ans.

Assurance solde restant dû ? C’est fait !
L’assurance solde restant dû garantit que l'hypothèque soit remboursée si vous deviez subitement décéder dans l'intervalle. Bien sûr, on n’y pense pas de gaieté de cœur, mais l'idée à la base de cette assurance est noble : l'assurance garantit que vos survivants ne se retrouvent pas avec une énorme dette après votre décès. Vous payez une prime annuelle, en fonction de votre âge et votre état de santé (heureusement, vous avez arrêté de fumer.... n’est-ce pas ? ;-)).
NB. Contrairement à la croyance populaire, une assurance solde restant dû n’est pas une obligation légale, mais elle est imposée par la plupart des banques pour l'obtention d'un prêt.

Taux de couverture ? 100 % ou 75 %
Hello bank! fonctionne avec 2 options :
- Vous empruntez seul ? Taux de couverture = 100 %
En cas de décès, l’intégralité de la dette est remboursée.
- Vous empruntez à deux ? Taux de couverture = 75 %
Vous payez chacun une prime inférieure, mais le survivant doit continuer à rembourser son pourcentage restant (soit 25 😵 du prêt.

Vous avez encore des questions concernant l’assurance solde restant dû ? Posez-la ici !

0 réaction

Soyez le premier à réagir!

Votre réaction