Plus de banques dans dix ans!?


Badge +1

Dites au revoir aux banques, les nerds branchés prennent le relais!



L'avenir de la banque est de plus en plus remis en question. Presque chaque jour, des start-ups FinTech branchées (FinTech est l’abréviation de technologie financière) éclosent dans le monde. Et elles proposent des alternatives intéressantes aux services de la banque. Alors, plus de banques dans dix ans, mais des nerds branchés qui prennent le relais?


Un avenir sans banques, c’est réaliste?
Les experts parlent d'une révolution dans l'industrie de la FinTech. Ces start-ups branchées ont des idées géniales, mais peuvent-elles exister sans les banques? À moins qu’une collaboration ne soit la meilleure solution?

Transférer de l’argent, on fait ça via TransferWise et Azimo. Ces plates-formes transfèrent votre argent en ligne avec des points de retrait de cash ou une actualisation sur votre smartphone.
Mais... comment se déroulent ces transactions? Mais oui! Même si c’est en arrière-plan, les banques collaborent. Les transactions via des applis cool comme Apple Pay sont effectuées via un compte bancaire.
Les paiements, c’est via Bitcoin. Vous en avez peut-être déjà entendu parler dans une série télévisée américaine branchée (lire: The Good Wife). Le Bitcoin est une monnaie numérique. Il y a beaucoup de magasins et de boutiques en ligne (comme Amazon, mais aussi AirBaltic, Showroomprive, etc.) qui permettent de payer avec Bitcoin.
Mais... les banques jouent tout de même un rôle crucial dans le trafic des paiements. Chaque jour, elles traitent des millions de transactions, rapidement et pour pas cher. Et la technologie derrière Bitcoin (appelée la blockchain) n'a pas échappé aux banques. Voilà qui peut générer des développements intéressants!
• Dans la Silicon Valley (USA) et à Londres (Royaume-Uni), l'industrie de la FinTech est en plein boom et les placements, la gestion de patrimoine et les conseils d’épargne sont retirés des mains des banques.
Mais... les banques peuvent se targuer de longues années de connaissances. Vrai: les hipsters de la FinTech innovent et sont tous experts dans leur domaine. Vrai aussi: la banque a surmonté des creux financiers, possède des connaissances dans tous les domaines et a une vision détaillée sur les règlements et les obligations.
Emprunter de l'argent, ça se passe via le crowdfunding ou financement participatif. Peut-être que le crowdfunding mènera à un monde où ce ne sera pas la banque, mais nos pairs qui accorderont des crédits.
Mais... qui se charge des crédits au logement, des demandes de prêts hypothécaires, des lignes de crédit aux grandes entreprises?

D’après vous, qui va gagner la bataille: les start-ups de la FinTech ou la banque? Ou bien se dirigeront-elles main dans la main vers un avenir numérique?
Commenter

0 réaction

Soyez le premier à réagir!

Votre réaction