Ils sont à Rio grâce au crowdfunding


Quand on n'a pas de sponsor officiel, pas toujours facile de rejoindre le Brésil pour participer aux Jeux olympiques. À moins de passer par le crowdfunding...

Préparation, voyages, staff, compétitions préliminaires sont aujourd’hui de plus en plus souvent financés de cette façon. La preuve, entre autres, avec la judokate belge Charline Van Snick pour sa préparation ou encore la fédération paralympique belge qui a choisi de mettre en vente des kilomètres symboliques pour rejoindre Rio.

Le financement participatif serait-il devenu la nouvelle rampe de lancement des sportifs pour atteindre leur rêve? On en discute?
Commenter

0 réaction

Soyez le premier à réagir!

Votre réaction